Ce bilan trimestriel tourne à faire le bilan de tout ce qui m'a empêchée de me consacrer à un une recherche "sérieuse"...

 

Décembre

Finalement, en raison de nombreuses difficultés d'apprentissage, presque toute ma promotion redouble... Les contrats pro seront peut-être pour mars. Nous sommes presque tous trop nuls pour faire face... Et l'établissement reconnait que nous n'avons pas eu de bonnes conditions de travail.(1)

Les infirmiers prennent leurs aises, du moins les Dames : retards, absences... Ça n'arrange pas du tout ma ponctualité ni mon humeur !

Encore des contacts d'hommes mariés (2). Visiblement, ils ne savent pas lire ou ils croient tout le monde aussi affamés et minables qu'eux-mêmes(3).

Toujours pas d'aide ménagère à l'horizon mais la Cour Nationale de l'Incapacité vient d'infirmer ma classification par la CPAM : je suis désormais en catégorie 2. Cela devrait améliorer ma prise en charge pour le ménage.

Je commence mes cours de couture machine par correspondance... Chez Barth Fashion (Belgique). Le site ne paie pas de mine mais c'est l'école par correspondance qui a le plus de commentaires positifs sur les forums de couture...

Janvier

Je n'ai pas eu le temps de travailler ma couture.

Je me suis inscrite sur Tinder : c'est visiblement une application pour moins de 30 ans.

Le seul avantage que j'y vois c'est que contrairement à Meetic le fait qu'on utilise le profil facebook pour s'inscrire et qu'il utilise comme pseudo le vrai prénom impose aux messieurs un minimum de correction. Je n'ai donc jamais été insultée ou "pourrie" de propos à caractères sexuels et racistes.

Février

Pas grand chose non plus...

Je suis en train de changer de formation : celle ci dans laquelle j'avais mis tant d'espoirs s'est révélée être une espèce de salle de coworking associée à divers outils internet où on vous envoi des tutoriels avec un référent à qui poser des questions mais qui ne répond jamais aux miennes ou toujours à coté.

Heureusement, qu'outre leur indigence pédagogique, l'administration a réussit à se mettre à dos Pôle Emploi qui m'a donc expédiée dans un parcours de "construction" de ma formation. Je passe beaucoup de temps en évaluations et entretiens d'orientation tout en allant de temps en temps à la formation.

J'ai donc des portes de sorties qui se profilent : j'ai déjà une inscription en liste d'attente au GRETA (4), une inscription ferme à l'AFPA (5) et je suis en attente d'un entretien d'orientation au CNAM(6).

Il va sans dire que Pôle Emploi préfère me voir obtenir un second diplôme d'Ingénieure afin de contrer par le prestige la discrimination contre les personnes handicapées(7)

Pour la formation en cours, je ne regretterai que certaines personnes qui ont été agréables. D'autres ont montré le visage le plus hypocrite de l'handiphobie et je serais heureuse de partir.

J'ai trouvé un site sympa pour les vêtements pour personnes avec handicap : Les habilleuses

Je vais probablement leur commander une jupe avec une veste assortie, mais avec quelques adaptations car je ne suis pas en fauteuil tout le temps et j'ai besoins d'aménagements spéciaux pour mon handicap moteur "invisible"...

 

Charming Prince by NicobouJ'a trouvé l'image .

Notes :

  1. Pas de chauffage, pour moi ordinateur non fonctionnel, emploi du temps cahotique...
  2. Ce doit être la saison tout le temps
  3. La plupart des femmes divorcent carrément, lorsqu'il s'agit d'aller voir ailleurs...
  4. Développeuse Logiciel, un bac+2, début mars
  5. Développeuse Logiciel, bac+2, pour juin
  6. Ingénieure en informatique option Systèmes d'information
  7. qui fait perdre plus de 50% de chances de recrutement à profil égal et déclasse les "non jeunes" d'une CSP