Ce bilan trimestriel tourne à faire le bilan de tut ce qui m'a empêchée de me consacrer à un une recherche "sérieuse"...

 

Septembre

Mon aide ménagère a été mise en place pour octobre : elle a été prescrite en juin !

Le SIAD(1) s'est révélé mal pratique, ils me prenaient toute la matinée à les attendre sans pouvoir manger et en état d'hypoglycémie avancée, je change donc pour un groupement d'infirmiers libéraux à partir du 30 : ils viendront à 6h45 tous les matins

Je vais entrer en formation en novembre, reste à trouver un financement, idéalement un contrat de professionalisation. J'ai eu un entretien fin septembre, à suivre...

De coté de la CAF(2), mes dossiers AAH(3) et AL(4) semblent se débloquer : j'ai reçu de nouveaux formulaires pour les actualiser

Je vais avoir une aide tout le mois d'octobre pour mon recours auprès de la MDPH(5) de Paris.

Les hommes ne savent toujours pas lire un profil féminin, le nombre d'entre eux qui confondent Paris, où j'habite, avec Bordeaux, Nice, Rennes, Strasbourg, voire Lille où eux habitent est affligeant... Ou alors ils sont (très très) nuls en géographie ! :-D

Octobre

Changement au niveau des soins infirmiers : il arrivent enfin à un horaire compatible avec une vie professionnelle !

Dossier MDPH : recours en cours de rédaction

Aide ménagère : finalement, elle n'a jamais été concrètement mise en place et elle ne le sera peut être jamais :

  • la mairie a promis le financement pour peu que ce soit l'association du coin qui fasse la prestation
  • j'ai signé le contrat et fait modifier mon emploi du temps pour pouvoir être là pour superviser l'aide ménagère...
  • ils m'ont fait tout un pataquès et changé leurs heures du coup c'est incompatible avec l'emploi du temps modifié pour eux : mais il s'en fichent, ils sont les seuls prestataires retenus (et payés) par la Mairie (6)

Du coté relogement, j'ai demandé du DG de mon futur établissement de formation qu'il tente un piston auprès de la mairesse de la ville (7) mais le directeur adjoint du cabinet de la Maire ne répond pas. Pourtant cela fait depuis 2006 que j'en ai demandé un et plusieurs années que j'ai un DALO(8) et même que j'ai fait condamner la Préfecture de Paris pour ne pas m'avoir relogée...

Cette fin de mois, je pars 3 semaines dans le Sud jusque mi novembre... Vu l'endroit et son éloignement de Paris, il n'y a aucune chance que je "choppe" là bas car je ne suis pas pour les "en cas".

Novembre

Début de formation pénible, je me sens suis trop en retard par rapport au niveau qui semble nécessaire et le local est glacial...

Je n'ai toujours pas de contrat de professionnalisation : il faut dire qu'une senior très grande débutante en développement informatique ça ne motive pas l'employeur, je suis encore incapable de faire quoi que ce soit d'utilisable (9) et ceux qui connaissent ce métier ne sont en rien éblouis par mes performances bureautique(10) : tout naturellement, ils s'en moquent totalement !

Les contacts des messieurs sont toujours aussi ridiculement en dessous de la ceinture ou exempts de tout réalisme géographique... Je ne relève ma boite que de temps en temps. Vu le contenu, ce n'est pas vraiment la peine de s'y intéresser.

 

chevalier_et_sa_dame

 Notes :

  1. Service infimier à domicile
  2. Caisse d'Allocatons Familliales
  3. Allocation aux Adultes Handicapés
  4. Allocation Logement : la mienne est bloquyée depuis... 2007
  5. Maison Départementale Pour le Handicap
  6. UMP, je précise pour les gens qui aimeraient faire des remarques sur le laxisme de l'utilisation des fonds publics
  7. afin de faciliter certaines démarches bloquées par mon Pôle Emploi parisien un chouilla snob
  8. Droit Au Logement Opposable
  9. En debors de modifications cosmétiques et des installations ultra simples
  10. Il y a encore foule de gens, parfois cultivés voire couverts de diplômes, qui appellent "informatique" le fait de savoir se servir de quelques outils "tout faits"